10 juin 2011

La catchphrase.

Je n'ai pas de catchphrase moi pour démarrer ou finir un article. Vous savez un truc comme "VDM" ou "To Be Continued" (d'ailleurs souvent on attend la suite et y'en a pas) ou "sortez couverts" (en même temps si il pleut pas... nan je déconne je sais ce que cette expression signifie, je ne suis pas innocente et pure), ou alors " you know you love me, xoxo" ou "This is how Sue C it" (big up pour Glee). Donc peut-être que je pourrais prendre une citation. Ou alors, changer de citation à chaque article. Parce que si je ne prends qu'une seule citation ça risque d'être redondant (vous me direz, c'est le cas de toutes les catchphrases) et puis ça ne s'appliquera pas à toutes les situations.

Mon prof de philo au lycée nous disait qu'il avait connu des élèves qui concluaient toujours leurs dissertations par la même citation "L'homme est l'avenir de l'homme". Il en a eu marre et a fini par menacer d'enlever des points au prochain qui le ferait. Les génies de ma classe l'ont glissé dans toutes leurs copies tout au long de l'année, mais jamais en guise de conclusion. Fin de l'anecdote. Ces élèves avaient remarqué que cette phrase était un peu passe partout, pouvait tout et rien dire et à la fois et fournissait une ouverture assez facile. Si je devais être définie par une citation, je dirais celle de Sartre "L'Enfer c'est les autres". Mais il y a aussi des citations de films qui sont sympatiques...

Changer à chaque fois ça peut être pas mal. Pour la fin de cet article je citerai Quentin Tarantino.

 

 

"Fuck" - Quentin Tarantino

Posté par mysanthrope à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La catchphrase.

Nouveau commentaire